Mesurer l'ambiance dans votre équipe Mood

Pour vos entreprises agiles

Avec le Mood, vous mesurez facilement l'ambiance dans l'équipe

Sonder fréquemment votre équipe en une vingtaine de secondes

Proposez à votre équipe de régulièrement partager de façon ludique leur humeur et de remonter les points positifs, ce qui n'a pas été et éventuellement faire des suggestions.

Mesurez l'ambiance de l'équipe grâce au barosmile

A chaque jour son humeur et ses raisons.

Avec seekU, 9 emojis vous permettent de mesurer finement l'humeur des collaborateurs

Les points positifs, axes d'améliorations et suggestions vous permettent de très vite réagir et établir un plan d'action

Tout va bien

En colère

Fatigué

Très contrarié

C'est la fête

Malade

En découdre

Euphorique

Bonne humeur

Sondages et feedback

Pourquoi mesurer l'ambiance dans vos équipes ?

La mesure d’ambiance au travail

Il n’y a pas si longtemps, le principal instrument pour recueillir des données sur l’humeur des salariés dans diverses parties de l’organisation était l’enquête annuelle sur l’engagement des employés. Une fois par an, ou tous les deux ans, un long questionnaire a été distribué aux salariés. En général, 50 à 70 % des employés ont répondu.

Les réponses ont été analysées et souvent des mois plus tard, les rapports étaient prêts. La direction a discuté des résultats et un résumé a été communiqué aux salariés. Les groupes de discussion ont analysé les résultats et ont fait des suggestions de gestion. Ainsi de suite. Heureusement, la mesure d’ambiance au travail a évolué.

Du sondage annuel à l’écoute en temps réel

La fréquence de collecte des opinions des salariés a augmenté. Si certains ont commencé avec des sondages avec une fréquence plus longue il y a des décennies, l’utilisation des sondages à une fréquence plus courte est devenue beaucoup plus courante.


Cette méthode permet en outre de demander aux salariés, toujours à la même fréquence, de noter leur humeur et de déterminer les facteurs. Grâce à cela, le manager pourra mesurer l’humeur de son équipe et comprendre les facteurs de variation de l’humeur. Le but ici est d’apporter des changements si les choses ne vont pas bien. L’écoute continue est la prochaine étape de l’évolution, mais les outils pouvant aider à réaliser une telle pratique sont encore limités.

D’actif à passif

Dans la plupart des solutions de mesure de l’humeur des salariés, les employés doivent toujours répondre à une ou plusieurs questions. Dans des solutions plus simples, il n’y a qu’une seule question. Mais en général, il y a entre 5 et 15 questions. Certains outils proposent des enquêtes adaptatives. Si tout va bien, l’enquête est courte. Mais si certains problèmes sont détectés, d’autres questions sont posées.

Mesurer l’humeur des salariés de manière passive est plus difficile. Des solutions ne nécessitent pas de questionnaires remplis. Au lieu de cela, elles utilisent le courrier électronique de l’entreprise comme entrée de données pour produire des informations au niveau du département. L’utilisation de l’analyse du visage et des trackers personnels est probablement la prochaine étape.

Plus d’interactivité

Poser des questions et recueillir des données est une chose, mais prendre des mesures visibles n’est souvent pas si simple. La plupart de solutions sont encore à sens unique. L’organisation pose des questions et les salariés doivent espérer que des mesures seront prises pour résoudre les problèmes signalés. Les employés se demandent parfois si leur contribution est vraiment valorisée et prise en compte.


Certaines solutions visent davantage à faciliter un dialogue à double sens. De nombreuses organisations favorisent également les conversations à l’ancienne patron-employé. C’est une excellente pratique, mais il est difficile d’agréger les résultats de ces échanges.

Suivre le parcours des salariés

De nombreuses entreprises se concentrent davantage sur l’amélioration de l’expérience des salariés. Le parcours des employés est une métaphore souvent utilisée pour visualiser le cycle de vie d’un salarié dans une entreprise.

En suivant la manière dont le marketing mesure et suit le parcours client, les RH commencent à utiliser leurs outils de mesure pour identifier comment les employés vivent des moments critiques de leur parcours.